Herlanes - Le Réveil de Mimir


Odin et Mimir, par Herlañes

Huile sur toile, format F12 (60x51 cm) - mars 2014.

Création inspirée d'une toile de Vermeer.

 

Le tableau ci-contre, dénommé Odin et Mimir, est une allégorie de la survie du savoir humain à travers les guerres et les destructions grâce à la sagesse de certains personnages avisés. Elle est construite sur le mythe nordique d'Hoenir et Mimir.

 

Les dieux scandinaves, tout comme leurs homologues grecs, étaient héroïques et courageux. Cependant, si les dieux de l’Olympe étaient immortels, ce n’était pas le cas de leurs homologues d’Asgard. En effet, ces derniers pouvaient souffrir et mourir.

 

Deux races de dieux cohabitaient : les Ases et les Vanes. Ces derniers faisaient partie d’un panthéon plus ancien et furent supplantés par leurs successeurs, les Ases. La légende relate qu’ils se battirent un temps, puis conclurent finalement une trêve, échangeant des otages : les Vanes envoyèrent Njord, Freyr et Freya, alors que les Ases se contentèrent d’envoyer Hoenir et Mimir.

 

Hoenir, personnage très charismatique, eut tôt fait de séduire son entourage et il fut appelé à de hautes fonctions. Cependant, tout séduisant qu'il fut, Hoenir était un indécis qui ne faisait jamais rien sans en avoir auparavant référé à Mimir.

 

Lorsqu'ils le découvrirent, les Vanes, vexés par ce qu'ils considéraient comme une trahison, décapitèrent Mimir et envoyèrent sa tête à Asgard.

 

Odin, désespéré par la perte de la sagesse, enduisit la tête de Mimir d'une mixture d'herbes et l'enchanta de sortilèges. Une fois ramenée à la vie, elle fut capable de parler et de révéler des secrets occultes, "de nombreuses vérités que personne d'autre ne connaît". Odin la plaça sous les racines d'Yggdrasil, là où coule la source de vie.

 

Et ainsi, la sagesse et la connaissance du monde furent sauvées de la destruction.

 

 

 

création suivnte